PNL

« À chacun son dictionnaire 😉 »

Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi la programmation ?

Nous programmons dans le sens où toute expérience que nous vivons nous programme. C’est-à-dire que toute expérience que nous vivons est enregistré par notre cerveau comme une expérience utile à réutiliser dés que les plus ou moins mêmes situations se présentent. Toute expérience que nous vivons est ainsi répertoriée dans un « dictionnaire » personnel par thématique.
Cette programmation se fait à chaque expérience en associant un émotionnel vécu au travers d’un ou plusieurs canal de perception comme la vue, l’ouïe, l’odorat, le sensitif corporel, le gustatif.

Pourquoi neuro ?

Le terme neuro est en rapport avec le moyen par lequel notre cerveau reçoit l’information.
En effet c’est par des stimulis extérieurs perçus par le biais de nos cinq sens que notre cerveau va recevoir, via nos neurones qui traduisent dans leur langage « électrique », les différentes informations.

Pourquoi la linguistique ?

Le langage est notre intermédiaire d’expression entre notre vie ou nos perceptions internes (nos émotions, commentaires intérieurs conscients et inconscients, sensations) et le monde extérieur.
Le langage peut se faire verbalement, au travers des mots ou de sons ou non verbalement c’est-à-dire au travers de l’expression du corps, du visage, des yeux, voir même de micro expressions et mouvements.
La linguistique est donc le moyen de prendre conscience pour soi et de prendre connaissance par le monde extérieur de ce qu’il se passe à l’intérieur de l’individu suite à un stimuli extérieur ou non.

En résumé la PNL

Je vais vous donner un exemple :
Si je vous montre un petit fruit qui pousse sur un framboisier et que je vous demande quelle est sa couleur certains me répondront rouge, d’autres framboise, d’autres rose… Ainsi chacun répondra avec la référence de son propre dictionnaire intérieur. Dictionnaire qui associe un mot imprégné d’un émotionnel sollicité par un stimuli ici la framboise. Ainsi un individu dans son monologue intérieur, dans son dialogue ; un couple, une mère à son enfant, deux professionnels, un médecin à son patient peuvent ne pas du tout être sur la même longueur d’onde, ne pas se comprendre alors qu’ils ont tous la même langue maternelle et la même culture.
Connaître les mécanismes de son propre dictionnaire permet de mieux s’en servir dans ses façon de faire et d’être et ainsi améliorer confortablement et notoirement sa vie.